Photo : Eldesiertoflorido

Photo : Eldesiertoflorido

 

Fiche technique :

Nom : El Pukará/Pucará de Quitor (esp), Le/La Pukara de Quitor, forteresse de Quitor (fr), Quitor Pukara, Quitor fortress (eng).

Autre(s) dénomination(s) locale(s) : "El pueblo de las cabezas" (le village des têtes), en référence aux atacamènes tués par les espagnols lors de la "bataille de Quitor" en 1540 et dont les têtes auraient été empalées sur des pics au sommet de la colline du Pukara.

Origine du nom : Possiblement du Kunza "ckito" signifiant arriba (en haut). Beaucoup d'atacamènes localement disant que le "r" de Quitor n'existait pas auparavant. Quant au terme Pukara/Pucara, une grande majorité s'accorde à le traduire par forteresse.
Remarque : Selon certaines sources, dont Jacinto Jijón (1941), le nom de "Quito" (actuelle capitale de l'Equateur) serait issu des termes quechua "ki" (verbe faire) et "tu" (terre), autrement dit "kitu", qui signifierait "travailler la terre", ce qui trouve un sens à Quitor où se trouve une grande partie des champs exploités de San Pedro d'Atacama. Une autre source, Luciano Andrade Marín (1954), explique que Quito viendrait de la langue Cayapa (nord-ouest de l'Equateur) et signifierait  "qui" (population/lieu de peuplement) et "tu" (la terre), autrement dit à nouveau "le peuple de la terre".

Statut : Déclaré Monument national en 1982 (Consejo de Monumentos Nacionales). Gestion locale : Communauté atacamène de l'ayllu de Quitor.

Distance depuis San Pedro d'Atacama : 3 kms.

Secteur : Ayllu de Quitor, canyon de Catarpe - rio San Pedro / Cordillère de sel.

Altitude : +/- 2.400 m.

Faune spécifique : Chèvres, moutons et autres lamas des éleveurs des environs. Les chiens errants ou non des habitants de San Pedro d'Atacama.

Flore spécifique : Au pied de la forteresse, arbres endémiques de la zone : chañars et algarrobos, la plupart ayant été plantés par l'administration du lieu.

Géologie/minéralogie : Secteur nord de la Cordillère de sel, principalement composé d'argile et gypse (très peu de sel). Mixé avec formation de tuff volcanique (promontoir naturel de la forteresse) utilisée pour tailler les pierres des murs du Pukara.

Localisation du site (Cliquez pour agrandir)

Localisation du site (Cliquez pour agrandir)

Plan du site (Cliquez pour agrandir)

Plan du site (Cliquez pour agrandir)

 

Description :

Pour ceux qui s'intéressent de manière générale à l'histoire pré-hispanique ou plus particulièrement à l'histoire du peuple atacamène, la visite du Pukara de Quitor est un incontournable. Facile d'accès depuis San Pedro d'Atacama, à pied ou à vélo, ou dans le cadre du tour archéologique, ce site est l'une des constructions atacamènes les plus impressionantes des environs. Ce n'est pas le Parthenon ni le Machu Picchu (on vous l'accorde!), mais l'intérêt archéologique du lieu est grand. En partie restaurée (en 1981 et 1992), la forteresse du XIIème siècle a encore fière allure aujourd'hui. A vous d'imaginer sur place les structures de bois des toits de paille ainsi que le mur d'enceinte aujourd'hui disparus. Ici, c'est l'histoire atacamène pré-inca (XIIème au XVème siècles), ainsi qu'une partie de l'histoire de la colonisation espagnole (bataille de Quitor entre guerriers atacamènes et soldats espagnols), qui se présente devant vous.

Lieu d'occupation ou de surveillance permanent, lieu de repli en cas de menace extérieure, ou château du/des seigneur(s) local(ux), un peu à la sauce occidentale, les archéologues ne sont pas vraiment d'accord entre eux. En tout cas, l'emplacement stratégique (dans un canyon d'accès à l'oasis de San Pedro d'Atacama) et l'aspect défensif de la construction de pierre en font un site à l'histoire passionante, et à la visite toujours agréable. En effet, pour ceux qui seraient moins passionnés par l'histoire locale, la ballade jusqu'au mirador au sommet de la colline leur offrira tout de même une des plus belles vues de l'oasis de San Pedro d'Atacama, ainsi qu'un point de vue imprenable sur le canyon de la rivière San Pedro, le secteur de la Vallée de la Mort, ainsi que sur toute la Cordillère des Andes.

Enfin, comme souvent, on ne peut que vous recommander d'effectuer cette visite avec un guide formé en histoire atacamène, surtout si vous ne comprenez pas l'espagnol. Vous passeriez à côté de l'intérêt historique du lieu et ne pourriez pas profiter des quelques informations indiquées sur les panneaux d'accès au site (uniquement en espagnol).

 

 

Les plus et les moins :

LES PLUSLES MOINS

> Facile d'accès depuis le centre de San Pedro d'Atacama. L'occasion d'une chouette ballade à pied ou à vélo (prévoir suffisamment d'eau, mais possibilité d'en acheter sur place).

> Un intérêt archéologique et architectural indéniable.

> Un voyage historique depuis l'époque des seigneurs locaux jusqu'à l'arrivée des espagnols, en passant par l'intégration des territoires atacamènes dans le Tawantinsuyu (le grand empire Inca).

> Le petit musée du site présentant quelques pièces archéologiques retrouvées sur place, à défaut de pouvoir visiter le Musée archéologique de San Pedro, actuellement fermé pour travaux, et qui possède la majorité des pièces retrouvées à Quitor.

> La montée jusqu'au mirador pour profiter de la vue qu'il offre.

> La petite terrasse ombragée au pied du Pukara avec tables disponibles pour le pique-nique.

> La visite du site en individuel si l'on ne comprend pas du tout l'espagnol.

> Le monument construit sur le mirador, représentant une grande croix catholique. Une aberration dans un lieu où des atacamènes sont mort par les armes des conquistators, bientôt suivis par les hommes d'Eglise...

Photo : Eldesiertoflorido

Photo : Eldesiertoflorido

 

Infos pratiques :

> Durée excursion : A pied, comptez 45 minutes de marche depuis le centre de San Pedro d'Atacama (direction nord par la rue Domingo Atienza), et ajouter une bonne 1/2 heure de montée jusqu'au mirador. Durée totale de la ballade avec le mirador A/R : +/- 3 heures. Si vous faites le trajet à vélo  depuis le centre vous gagnerez une bonne heure sur la durée totale. Parking pour les vélos disponible à l'entrée du site.
Dans le cadre du tour archéologique, comptez une 1/2 journée en matinée ou après-midi.

> Tarif parc : $3.000 pesos par pers.

> Tarif excursion (collective) : Compter entre $15.000 et $25.000 pesos par pers, hors tarif(s) parc(s).

> Autres sites inclus dans le tour archéologique : Visite du site archéologique Aldea de Tulor. Certaines agences proposent, du fait de la fermeture actuelle du Musée archéologique dont la visite était normalement inclus dans le tour, une visite à pied du centre historique de San Pedro d'Atacama, ou la visite du site archéologique inca Tambo de Catarpe.

 

> Service(s) inclu(s) : Aucun service particulier.

 

Photos :

Photos : Eldesiertoflorido
Photos : Eldesiertoflorido
Photos : Eldesiertoflorido
Photos : Eldesiertoflorido
Photos : Eldesiertoflorido
Photos : Eldesiertoflorido

Photos : Eldesiertoflorido

Photo : Eldesiertoflorido

Photo : Eldesiertoflorido

 

Nos notes :
L'intérêt de la visite variant considérablement avec ou sans information archéologique, nous avons décidé de mettre deux notes distinctes.

SANS GUIDE

SANS GUIDE

AVEC GUIDE

AVEC GUIDE

 

A LIRE ÉGALEMENT SUR ELDESIERTOFLORIDO :

Tag(s) : #Sites touristiques San Pedro, #Histoire

Partager cet article